Le camping Le Both d'Orouet est situé à proximité immédiate d'une zone naturelle remarquable à de nombreux titres ...

Un site classé Natura 2000

En tout premier, il est inclu dans le site Natura 2000 "Marais breton, baie de bourgneuf, Ile de Noirmoutier et forêt de Monts" couvrant près de 56000 hectares (soit 8 fois la surface du département de la Vendée !) et tout récemment en 2017, cette zone naturelle a été inscrite sur la liste internationale "RAMSAR",  qui compte déjà la Camargue, les plaines innodées du Mississipi, ... un label qui encourage à une gestion durable visant à la conservation de ces sites naturels !

Des zones naturelles remarquables

Plus précisément, le camping voisine à quelques centaines de mètres plusieurs zones naturelles très importantes, classées ZNIEFF (Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique) :

IMG 3433

De fait, à pied ou à vélo, vous profiterez alternativement du soleil éblouissant du marais et de l'ombrage des pins de la forêt dunaires !

Un environnement et une biodiversité à protéger

Mais si nous veillons à protéger cet environnement, la nature peut elle-même lui porter atteinte ! Ainsi en est-il par exemple de la processionnaire du pin qui s'est attaquée aux nombreux pins du camping ... et contre laquelle nous luttons en posant des pièges !

 

Les ennemis naturels
La processionnaire du pin.

ecopiegeC'est la chenille d'un papillon nocturne qui ne vit que quelques jours et dont les femelles déposeront leurs oeufs en été sur les aiguilles de pins. Les chenilles ne nourriront ensuite de ces aiguilles de pins à l'automne, parfois au point de faire périr l'arbre qui les a nourri, effeuillé ! Il est possible de lutter contre cette chenille grâce aux traitements phytosanitaires, mais ils sont complexes à mettre en oeuvre ... et peu de traitements chimiques sont agréés !

Pour lutter contre la processionnaire du pin, nous avons choisi une solution écologique avec le piégeage mécanique en disposant des écopièges sur les troncs de la petite centaine de pins qui peuplent le camping, même si une minorité d'entre eux sont atteints : de mars à juin, les chenilles descendent le long du tronc pour s'enfouir sous terre d'où elles devraient se transformer en chrysalides avant de se métamorphoser en papillon ! En fait, elle seront guidées vers les sacs de terre disposés le long des troncs où elles seront piégées ! Puis détruites !

Le frelon asiatique